26novembre 2022 (sam.)
19:00

Flammen

Opéra d'Erwin Schulhoff

Opéra d'Etat de Prague | Opéra et ballet

145 minutes | Non disponible

L'événement n'est pas plus disponible.

Cet événement a déjà eu lieu. Cependant, il existe de nombreux autres événements dans notre offre à choisir. Veuillez utiliser les liens ci-dessous ou notre formulaire de recherche d'événement simple pour continuer.

Où aller?

Afficher les détails de l'image
Date: 26 novembre 2022 | 19:00 (sam.)
Lieu: Opéra d'Etat de Prague
Durée: 145 minutes
Statut: Non disponible
Avis: (1)
Billets sur mobile acceptés

L'immortalité comme punition ? Don Juan dans le rôle d'Ahasver

Opéra en tchèque

Au cours des premières décennies du XXe siècle, Prague était une ville véritablement multiculturelle, où des artistes tchèques et allemands s'inspiraient mutuellement. L'écrivain et traducteur allemand Max Brod a suggéré au compositeur Erwin Schulhoff, également d'origine allemande, qu'une nouvelle pièce de l'écrivain tchèque Karel Josef Beneš pourrait constituer une bonne base pour le livret de son nouvel opéra.

Schulhoff a été intrigué par le récit non conventionnel de la légende de Don Juan. À l'époque, il était influencé par l'impressionnisme tardif et l'expressionnisme, mais, comme beaucoup d'autres compositeurs, il était absorbé par le jazz et avait un penchant pour l'expérimentation. Toutes ces inclinations se reflêtent dans son seul et unique opéra, Flammen (faisant référence aux flammes de l'amour et de la mort), mêlant des éléments d'opéra, de pantomime et de poème symphonique. L'Opéra d'État mettra en scène l'œuvre en version originale, avec le livret tchèque de K. J. Beneš.

En travaillant sur Flammen, ses créateurs n'auraient pas pu prévoir leur destin similaire. Pour sa participation au mouvement de résistance anti-nazi, Beneš a été condamné à mort, mais le verdict a été changé en emprisonnement (1941-1945). Schulhoff n'a pas vécu assez longtemps pour voir la fin de la Seconde Guerre mondiale. Qualifié d'artiste « dégénéré » (juif), il est incarcéré dans le camp de prisonniers de Wülzburg en Bavière où, le 18 août 1942, il meurt de la tuberculose.

Artistes interprètes :

Solistes de l'Opéra d'État
Orchestre de l'Opéra d'État
Chœur de l'Opéra d'État

Important :

  • Veuillez consulter les conditions actuelles d'admission aux concerts.
  • L'organisateur n'offre aucunes réductions.
  • Les billets achetés pour ce spectacle ne peuvent être ni échangés ni remboursés.
  • Le prix comprend les frais de service de 3,7 € (100,- CZK)
  • Nous vous suggérons de vous habiller de manière un peu plus formelle (c'est-à-dire d'éviter les jeans, les shorts, les mini-jupes, les baskets)
  • Un entracte de 20 min
  • Le programme est sujet à changement.

Opéra et ballet au Théâtre national de Prague, à l'Opéra d'État et au Théâtre des États 

Événements similaires